Que nous réserve cette année charnière ?

11 janvier 2018

Si 2018 a été une année de doutes et de prises de conscience (notre bilan par ici), 2019 regorge elle aussi de problématiques aussi complexes qu’inévitables.

Qu’il s’agisse d’avancées technologiques, d’éthique ou encore d’engagement, les entreprises et leurs dirigeants devront apprendre à s’adapter à un contexte numérique sans cesse fluctuant. Peut-être même cette adaptation aurait-elle dû s’effectuer bien plus tôt encore…

Alors, à quoi s’attendre en 2019 ? Zibeline fait le point.

L’IA, nouvelle panacée

Ce n’est pas nouveau, dans de nombreux secteurs l’Intelligence Artificielle est sur toutes les lèvres. Vue par certains comme la solution à tous les problèmes, elle est encore à l’heure actuelle un problème dont il faut trouver les solutions.

En effet, si certaines études prévoient que l’IA pourrait contribuer à hauteur de 15,7 trillions de dollars dans l’économie mondiale, les entreprises se demandent encore comment intégrer le plus efficacement possible ce nouvel arrivant dans leur structure.

Tout porte donc à penser qu’en 2019, l’intégration de l’IA dans les sociétés risque de s’accélérer. Et que par conséquent, l’avenir appartiendra à ceux qui auront su adapter leurs méthodes en amont. Car pour une harmonie parfaite, l’intelligence doit également être humaine.

« L’utilité » des entreprises

Une fois encore, rien de nouveau : l’utilité sociétale et économique des entreprises n’est pas un concept récent. Pourtant, cette problématique sera déterminante en 2019, les convictions des citoyens (et consommateurs) se portant graduellement sur la nécessité d’une certaine éthique et d’un « intérêt collectif ».

Comme le révèle une récente étude, les Français ont un besoin fort d’appartenir à une communauté, et sur ce grand échiquier les entreprises ont définitivement leur rôle à jouer (notamment sur la question écologique). Sur ce point, la présence numérique devient alors déterminante.

Mais cette attente des citoyens est aussi le signe d’une revendication plus large : celle d’une finance éthique et engagée. De ce côté-ci, le Mouvement pour une Economie Bienveillante notamment se présente comme une première solution.

Médias et éthique

Pour beaucoup, les réseaux sociaux ont remplacé les médias classiques (papier, radio, télé). Pourtant, de nombreux utilisateurs reconnaissent ne pas avoir confiance en leurs différents fils d’actualité.

En 2019 donc, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et YouTube en tête) proposeront une nouvelle manière de présenter l’information. C’est toute une politique d’algorithme qui est remise en question : les plateformes songent ainsi à proposer à leurs abonnés des fils d’actualité « désalgorithmés ». En ligne de mire, des interfaces moins personnalisées certes mais aussi beaucoup moins biaisées. Et surtout, le besoin urgent de lutter efficacement contre les fake news.

Le retour des abonnements

Si les réseaux sociaux les plus utilisés à travers le monde se définissent par leur gratuité, cela ne signifie pas nécessairement que leurs utilisateurs ne sont pas prêts à passer à l’étape supérieure. LinkedIn notamment, par son offre Premium, l’a bien compris.

2019 pourrait donc voir le grand retour de l’abonnement payant, chez Facebook et Twitter notamment.
Chez le premier, ce compte spécial aurait pour but de proposer une expérience exempte de toute publicité. Facebook réfléchirait également à une version professionnelle de WhatsApp.
Chez le second, c’est l’application TweetDeck qui proposerait des outils de personnalisation et d’analyse (une autre offre pourrait également permettre une meilleure promotion des publications).

Ce n’est donc pas une remise en question fondamentale qui se profile, la gratuité restant de mise, mais bien une mise à jour des offres, et surtout de nouveaux moyens de monétiser les plateformes.

La fin de la crise Facebook

Nous l’évoquions lors du bilan 2018, Facebook a connu une année difficile (difficile étant un euphémisme). Pourtant, l’année qui se profile annonce une véritable renaissance qui saura vraisemblablement effacer les mauvais jours.

D’une part, le groupe continuera d’investir massivement dans l’Intelligence Artificielle, avec ses deux bureaux à Paris et à Seattle.
D’autre part, 2019 sera marquée par le lancement d’un satellite Facebook ayant pour but de fournir un accès haut débit aux zones les plus désavantagées à travers le monde.

L’idée donc est d’aller de l’avant, et d’enterrer ce qui se présente déjà comme les affaires d’un lointain passé.

Mentions spéciales

Côté réseaux sociaux, il faudra garder un œil sur certaines tendances susceptibles de faire bouger les lignes : par exemple les nombreuses plateformes de commerce en ligne développées par Pinterest, Instagram, Twitter, Facebook ou encore Snapchat, mais aussi les collaborations entre ces grands groupes comme Snapchat x Amazon ou Instagram x La Fourchette.

En bref, de nouvelles synergies qui, sans changer la face du monde, démontrent la capacité d’adaptabilité de ces mastodontes.
Beaucoup de tendances à surveiller donc, pour une année qui s’annonce passionnante.